Diplôme national de master contrôlé par l'État

Master Logique, Histoire et Philosophie des Sciences et des Technologies

Mention : Philosophie

Détails

Publics

Niveau(x) de recrutement
Bac + 3, Bac + 4
Accessible en reprise d'études
Oui

Professionnalisation

Secteurs d'activité
Édition, Enseignement, Recherche
Métiers
  • Enseignant-chercheur / Enseignante-chercheuse
  • Journaliste scientifique
  • Médiateur / Médiatrice scientifique

Inscription 2023-24

Coût de la formation
243 € (formation initiale) - 3300 € (formation continue)

Présentation

Le master vise à donner une formation généraliste en histoire et philosophie des sciences et des technologies et une formation autour de l’histoire et la philosophie de disciplines scientifiques et technologies particulières.

Objectifs

Cette formation interdisciplinaire s’adresse centralement à :
  • des étudiants issus d’une Licence mention Philosophie (ou d’autres mentions du Domaine "Sciences humaines et sociales"), idéalement disposant d’une culture scientifique complémentaire (réorientation après un parcours initial en Sciences) ou initiale (Baccalauréat scientifique) ;
  • mais aussi à des étudiants titulaires d’une Licence autre qu'une Licence de Philosophie, souhaitant compléter (éventuellement dans le cadre d’un projet de réorientation) leur formation et leur culture par les approches conceptuelles qu’apportent la philosophie, l’épistémologie, les sciences humaines, sociales et historiques, sur les sciences et les technologies.

Le master vise à donner une formation généraliste en histoire et philosophie des sciences et des technologies (incluant l’épistémologie historique, la réflexion méthodologique et logique sur la démarche et la méthodologie scientifique et l’histoire scientifique et technique, les études sociales sur les sciences et les technologies) et une formation autour de l’histoire et la philosophie de disciplines scientifiques et technologies particulières (biologie, médecine, physique, logique, mathématiques, informatique, sciences sociales, linguistique, sciences de la cognition, …). Si l’année M2 est exclusivement centrée sur ces thématiques, l’année M1 est plus “généraliste”, en philosophie.

En première année (M1), l’objectif de la formation est d’apporter un socle de connaissances en philosophie (ce qui, pour les étudiantes et les étudiants titulaires d'une licence de philosophie, la rend compatible avec l’objectif parallèle de préparer un CAPES en philosophie), même si l’offre de cours optionnelle (Philosophie des sciences au S2 ; Logique au S1 et au S2 ; Philosophie et sciences sociales au S2 ; choix du thème du mémoire de recherche de M1 ; thématiques privilégiées dans le module de suivi de séminaires et colloques ; choix d’un Enseignement transversal ou d’un séminaire dans un autre master au S1), comme certains cours obligatoires (Philosophie des sciences au S1) permettent de dessiner un parcours qui anticipe la spécialisation nette de l’année suivante autour des thématiques du champ LHPST qui donne son nom au parcours.

En seconde année (M2), (qui est souvent intégrée directement, notamment par les étudiants d’origine scientifique) la spécialisation en LHPST devient massive. Un jeu d’options laisse la possibilité de privilégier certaines disciplines scientifiques (dans la limite de l’offre disponible l’année concernée). La plupart des cours sont concentrés au semestre d’automne (S3), de façon que le dernier semestre (S4), qui comprend néanmoins quelques enseignements, soit davantage consacré à l’initiation aux métiers de la recherche via la préparation du mémoire, sa présentation publique avant soutenance, puis sa soutenance ; et via la fréquentation d’événements (séminaires, colloques) et de structures de recherche(stage de 12h minimum).

Au terme de la formation, les étudiants doivent être en mesure de s’engager dans une thèse de doctorat dans l’un des domaines évoqués plus haut. Les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur dans le champ thématique du master (section 72 du Conseil National des Universités : "Épistémologie et Histoire des sciences”) constituent donc le débouché principal visé par la formation. La formation acquise dans ce master permet toutefois d’envisager une orientation professionnelle vers d’autres carrières (le cas échéant après une formation complémentaire), par exemple dans le champ de l’expertise autour de la politique des sciences, l’éthique scientifique, la médiation scientifique, l’édition autour des sciences et technologies, le journalisme scientifique… Pour les titulaires d’un M1 de sciences, le M2 LHPST est aussi parfois visé en tant qu’année de césure, permettant une ouverture réflexive sur les pratiques du scientifique ou de l’ingénieur…
 

Lieux

Lyon

Campus des Quais
Palais de l'Université

Contacts de la formation

Responsables pédagogiques

Université Jean Moulin Lyon 3

Enseignants responsables du M2 LHPST :

Jean-Baptiste JOINET
(PR, Lyon 3)
jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr

Réception sur rendez-vous

Référents du M2 LHPST dans les autres établissements partenaires

LYON 1

Enseignant référent du master pour Lyon 1
Hughes CHABOT (MCF, Lyon 1)
hughes.chabot@univ-lyon1.fr

ENS DE LYON

Enseignants référents du master pour l’ENS de Lyon
Jean-Michel ROY (PR, ENS de Lyon)
jean-michel.roy@ens-lyon.fr

Sara FRANCESCHELLI (MCF, ENS de Lyon)
sara.franceschelli@ens-lyon.fr

ÉCOLE CENTRALE DE LYON

Enseignant référent du master pour l’École Centrale de Lyon
Romain SAUZET (ECL)
romain.sauzet@ec-lyon.fr
 

Contacts scolarité

Université Jean Moulin Lyon 3

Faculté de Philosophie - Secrétariat des Masters :
1 rue de l'Université - 69007 Lyon

Sandrine BAROU
sandrine.barou@univ-lyon3.fr
Tél. : 04 78 78 72 61

Sylvie DEBAYLE-REVOL
sylvie.debayle@univ-lyon3.fr
Tél. : 04 78 78 70 42

ENS DE LYON

Secrétariat ENS de Lyon
Sophie GÉRARD
sophie.gerard@ens-lyon.fr
etudes_departements_lash@ens-lyon.fr
Tél. : 04 37 37 61 69

Contacts formation continue

Service FC3 Langues | Lettres | Philosophie
04 78 78 70 48
fc3@univ-lyon3.fr

Enseignants responsables de modules ou assurant des cours complets en 2023-2024

Hugues CHABOT (MCF), Lyon 1
hugues.chabot@univ-lyon1.fr
Histoire & philosophie de la physique (en congés pour recherche au S1 2023-2024, H. Chabot n’assurera pas le cours dédié, mais pourra diriger des mémoires)

Mikaël COZIC (PR), Lyon 3
mikael.cozic@univ-lyon3.fr
Philosophie des sciences économiques. Épistémologie formelle. Décision, rationalité. Degrés de croyances, bayésianisme, révision des croyances.

Lucie DALIBERT (MCF), Lyon 1
lucie.dalibert@univ-lyon1.fr
Corps et Technologie. Post-Humanisme. Philosophie des techniques. Sciences et société.

Sara FRANCESCHELLI (MCF), ENS Lyon
sara.franceschelli@ens-lyon.fr
Philosophie des interfaces sciences physiques / sciences du vivant. Épistémologie de la modélisation

Sébastien GAUTHIER (MCF), Lyon 1
gauthier@math.univ-lyon1.fr
Histoire et Philosophie des mathématiques

Claude GAUTIER (PR), ENS-Lyon
claude.gautier@ens-lyon.fr
Philosophie et épistémologie des sciences sociales. Épistémologie féministe (études sociales sur les sciences).

Elodie GIROUX (MCF), Lyon 3
elodie.giroux@univ-lyon3.fr
Philosophie et histoire des sciences médicales, biologiques, statistiques. Questions contemporaines : risques et environnement

Jean-Baptiste JOINET (PR), Lyon 3
jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr
Logique. Philosophie et histoire de la logique. Philosophie de l’informatique. Philosophie des mathématiques

Sacha LOEVE (MCF), Lyon 3
sacha.loeve@univ-lyon3.fr
Histoire et philosophie des technologies. Histoire et philosophie des sciences de la matière (chimie)

Claire POINSOT (PRAG), Lyon 3
claire.poinsot@univ-lyon3.fr
Anglais de spécialité (Faculté des langues)

Olivier PERRU (PR), Lyon 1
olivier.perru@univ-lyon1.fr
Épistémologie générale. Histoire et Philosophie des sciences de la vie

Jean-Michel ROY (PR), ENS Lyon
jean-michel.roy@ens-lyon.fr
Philosophie des sciences de la cognition. Philosophie de l’esprit. Philosophie de la logique et du langage

Partenariats

Établissements

Porté par l'Université Jean Moulin Lyon 3, le master est co-accrédité par l'Université Claude Bernard Lyon 1, l'ENS Lyon et l'Université de Lyon.

Convention avec l’École Centrale de Lyon.
 

Admission

Université Jean Moulin Lyon 3 - 15 quai Claude Bernard

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3, Bac + 4

Conditions d'admission / Modalités de sélection

Admission en Master 1re année (M1, semestres 1 et 2) :

Pour qu'une candidature soit recevable, le/la candidat/e doit être titulaire d’une Licence (Licence mention Philosophie mais aussi, compte tenu de la spécificité disciplinaire du parcours, centré sur les sciences et les technologies, Licences relevant d’autres mentions, qu’elles relèvent du Domaine « Sciences humaines et sociales » ou du Domaine « Sciences, Technologie, Santé »). 

Les candidatures sont examinées par la Commission d’admission du M1. Il est à noter que celle-ci tend à privilégier l’admission en M1 des candidats titulaires d’une L3 de philosophie, de sorte que, dans les faits, l’admission des non titulaires d’une L3 de philosophie est vraiment très rarement acceptée (les candidats sont alors parfois invités à postuler pour une admission en L3 de philosophie ou éventuellement pour une admission en M2 LHPST, s’ils sont titulaires d’un M1 : voir ci-dessous). Pour cette raison, il peut être judicieux de déposer parallèlement en ligne plusieurs dossiers de candidature complémentaires (selon les cas, en L3 ou/et en M1 ou/et en M2). Pour toute candidature autre qu’en M2, il est conseillé d’adresser une copie de votre dossier à jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr en précisant en quelques lignes votre situation.

Les demandes d'admission se font via la plateforme nationale "Mon Master".
Candidater (du 26 février au 24 mars 2024)
 

Admission en Master 2e année (M2, semestres 3 et 4) :

Les étudiants ayant validé le Master 1 en 2023-2024 à l’Université Jean Moulin Lyon 3 sont admis de plein droit dans la même mention. Cependant, le choix du parcours est soumis à l'avis de la commission.
Les étudiants ayant validé leur Master avant 2023-2024, ou dans une autre mention ou dans un autre établissement doivent faire une demande d'admission.

NB : une convention particulière précise les conditions d’admission pour les étudiants de l’École Centrale de Lyon. Les candidats centraliens doivent prendre contact avec l’enseignant(e) référent(e) à l’ECL (cf. la section « Contacts ») et signaler leur projet de candidature par un courriel complémentaire à jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr.

Toutes les demandes d'admission en Master se font en ligne via le portail E-candidat de l'Université.

Candidater (du lundi 22 avril au mercredi 29 mai 2024 et du lundi 17 au mercredi 26 juin 2024)

Avertissement : les candidatures doivent absolument être créées pendant cette période et ce, même si le dossier n’est pas complet (diplôme manquant…) ou s’il ne s’agit que d’une intention à confirmer plus tard.
 

Candidatures individuelles des étudiants étrangers

  1. Vous vivez à l’étranger dans un pays hors de la Communauté européenne (ou pays assimilés) :
    dans ce cas, vous relevez exclusivement de la procédure gérée par Campus France (et vous n’avez pas à déposer de dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat).
     
  2. Vous vivez dans un pays de la Communauté européenne ou un pays assimilé et :

    2.1. vous êtes titulaire d’un M1 mention “PHILOSOPHIE” (à ne pas confondre avec le M1 mention “Histoire de la philosophie”) de l'Université Jean Moulin Lyon 3 :

    2.1.1. Si ce M1 a été obtenu l’année qui précède l’année d’inscription visée :
    Vous n’avez pas à déposer de dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat. Une fois votre M1 validé, vous recevrez du secrétariat des masters, par mail, un formulaire (destiné à préciser si vous souhaitez poursuivre en M2 LHPST) qu’il vous faudra remplir et renvoyer au secrétariat (merci de mettre jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr en copie). Si une décision positive de la commission d’admission vous est signifiée, vous pourrez accomplir votre inscription administrative selon la procédure habituelle.

    2.1.2. Si ce M1 n’a pas été obtenu l’année qui précède l’année d’inscription visée :
    Vous devez déposer un dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat.

    2.2. Vous n’êtes pas titulaire d’un M1 mention Philosophie de Lyon 3, mais :

    2.2.1. Vous êtes titulaire d’un M1 de Philosophie délivré hors Lyon 3 ou d’un M1 mention "Histoire de la Philosophie" de Lyon 3 :
    Vous devez déposer un dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat.

    2.2.2. Vous êtes inscrit (et serez inscrit l’an prochain) dans une École d’ingénieur partenaire du LHPST (comme l’École Centrale de Lyon) :
    Vous devez dès que possible signaler à jean-baptiste.joinet@univ-lyon3.fr et romain.sauzet@ec-lyon.fr que vous postulez à l’admission et déposer un dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat (créez votre candidature à l’admission, même si votre dossier est incomplet).

    2.2.3. Vous êtes titulaire d’un M1 (ou d’un diplôme équivalent à un M1) hors du champ de la Philosophie et vous n’êtes pas élève ingénieur à l’ECL :
    Vous devez déposer un dossier de candidature en ligne via la plateforme e-candidat.

Coût de la formation

Année universitaire 2023-2024 :

Formation initiale : droits d'inscription : 243 € (exonération pour les étudiants boursiers)

Formation continue : 3300 € (demi-tarif pour les demandeurs d’emploi, sous réserve de la présentation d’un justificatif d’inscription à Pôle Emploi, daté du jour de la rentrée ou au plus tard, dans le mois qui suit la date de début de formation) + droits d'inscription : 243 €

Programme

Télécharger le livret de l'étudiant (présentation du parcours, descriptifs des cours, questions fréquentes, etc.)

Rythme et modalités

► Se reporter au livret de l'étudiant p. 35-36 pour consulter les modalités de stage détaillées.

Les informations ci-dessous n’ont pas de base contractuelle : seul le texte officiel (Régime des examens) voté par les instance centrales de l’Université Jean Moulin Lyon 3 fait force de loi.

Contrôle des connaissances
Une unité d’enseignement (cours) est validée soit par une épreuve terminale (écrite ou orale) (qui peut déboucher sur une nouvelle évaluation lors de la “seconde session” d’examens, selon les conditions exposées plus bas), soit via une évaluation de contrôle continu (dont la forme est alors au libre choix de l’enseignant) : voire la “maquette” pour connaître le type d’évaluation (terminale ou continue) propre à chaque unité d’enseignement.

Validation du stage
Le stage est validé par la justification de l’assiduité de l’étudiant à la totalité des heures requises. Il ne donne pas lieu à un rapport de stage.

Validation du Projet Professionnel Personnalisé (PPP)
Le PPP est validé par la justification de l’assiduité de l’étudiant(e) à la formation proposée (feuille d’émargement à signer).

Validation de la matière "Actualité de la recherche"
La matière "Actualité de la recherche" est validée par la justification de l’assiduité de l’étudiant à des manifestations scientifiques en philosophie (séminaire, conférence, journée d’étude, colloque), dont le choix est approuvé par la ou le responsable du parcours, à la hauteur des heures indiquées dans la maquette. Elle ne donne pas lieu à un travail écrit. Il revient aux étudiants de demander à
l’organisateur (ou à l’un des intervenants) de signer la feuille de présence (qui doit préciser le titre de la conférence et la durée des conférences suivies).
Il est recommandé de commencer à suivre des conférences dès le S3, même si ces heures seront prises en compte seulement au S4.

Sessions d’examen
La première session des examens se déroule à la fin de chaque semestre (peu de temps après les derniers cours du semestre concerné). La deuxième session d’examens des semestres 3 et 4 a lieu vers la fin juin.

Validation des semestres 3 et 4
La compensation s’établit, à l’intérieur du semestre, entre les matières coefficientées. L’étudiant doit obtenir une moyenne de 10/20 sur l’ensemble des notes coefficientées du semestre. À défaut, il obtient les crédits correspondants à chaque matière pour lesquelles il a une note supérieure ou égale à 10/20.

La validation du M2 (2e année de master)
Elle se fait à la fin du semestre 4. Les semestres 3 et 4 ne se compensent pas pour l’obtention du Master 2. La réussite au M2 permet de se voir délivrer le diplôme de Master. L’obtention du diplôme de Master est conditionnée par l'obtention de 120 ECTS.

Les absences
Toute absence au Terminal écrit ou oral (de même que l’inexistence de note en contrôle continu) empêche le calcul de la moyenne générale ainsi que la compensation et entraîne l’ajournement pour la session d’examens courante. En effet une compensation ne peut être validée que si toutes les épreuves ont été passées. Cette règle s’applique y compris pour la soutenance du mémoire de recherche pour la première session.

Étudiants en situation de handicap
Les étudiants en situation de handicap peuvent bénéficier d’un tiers temps supplémentaire. La demande doit être effectuée en amont auprès de la médecine préventive et signifiée au Doyen de la faculté de philosophie dans les délais impartis.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac + 5

Niveau de sortie

Niveau 7

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

  • Maîtrise de textes clefs et concepts fondamentaux du domaine ;
  • Maîtrise des principaux outils méthodologiques et documentaires utilisés pour la recherche en histoire et philosophie des sciences (recherches bibliographiques, lexicologiques, archives, outils numériques) ;
  • Augmentation des capacités de réflexion, d’analyse, de synthèse, d’argumentation, de conceptualisation, de problématisation et de comparaison dans les champs couverts par le master ;
  • Production orale et écrite ;
  • Initiation à la recherche, via l'élaboration, la rédaction et la présentation publique d’un mémoire de recherche et la participation à des activités au sein de structures de recherches ;
  • Maîtrise écrite et orale d’une langue de communication scientifique (anglais privilégié) ou donnant accès à des corpus en langue étrangère.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

  • Édition
  • Enseignement
  • Recherche

Métier(s)

  • Enseignant-chercheur / Enseignante-chercheuse
  • Journaliste scientifique
  • Médiateur / Médiatrice scientifique

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Cette formation prépare principalement aux métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur dans le champ de la section 72 du Conseil National des Universités, qui couvre :
  • les méthodes de l’histoire des sciences et des techniques
  • l’épistémologie historique
  • les réflexions méthodologiques et logiques sur la démarche scientifique et l’interdisciplinarité
  • l’histoire et la philosophie de champs scientifiques ou techniques particuliers (de la biologie, de la médecine, de la physique, de la logique, des mathématiques, de l’informatique, des sciences du langage, des sciences cognitives, des sciences sociales)
  • la philosophie de la connaissance et de la cognition
  • la phénoménologie technique
  • l’éthique et la politique des sciences et des techniques
  • les interactions de la société avec les sciences et les techniques
De façon moins centrale, ce parcours offre une base de connaissances pertinente pour une orientation ultérieure vers des métiers comme le journalisme scientifique, l’expertise autour de la politique des sciences, la médiation scientifique, voire certains métiers de l’édition autour des sciences.

Des enquêtes réalisées par l’OFIP (Observatoire des Formations et de l’Insertion Professionnelle) sur le devenir des diplômés sont consultables en ligne sur le site de l’Université.