Éthique - Philosophie - Esthétique

17240050 - Philosophie politique et juridique

Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Contenu

Master 1 - Semestre 1 - Année universitaire 2021-22
Cours commun Master 1 mention Philosophie et Master 1 mention Histoire de la philosophie

Enseignant : Charles GIRARD

Thème du cours : La liberté d’expression

Présentation du cours :
En quoi consiste la liberté d’expression ? Qu’est-ce qui justifie la reconnaissance de cette liberté comme un droit fondamental dans les démocraties libérales et le droit international des droits de l’homme ? Consiste-t-elle seulement en une protection contre la censure d’État ou implique-t-elle également des garanties contre les censeurs privés ? Implique-t-elle une obligation positive, pour les pouvoirs publics, de soutenir et organiser la communication publique ? Quelles limites admet-elle et peuvent-elles être définies sans arbitraire ni partialité ?
Le cours introduira aux principales controverses théoriques suscitées par la liberté d’expression en philosophie politique et juridique depuis la fin de la seconde guerre mondiale.
On s’attachera en particulier à penser la relation entre le droit individuel à la libre expression et la réglementation de la communication publique visant à rendre possible la politique démocratique. C’est à la lumière de cette relation que seront considérés les problèmes liés à la réglementation des catégories d'expression (à propos de la pornographie et des discours racistes, de l’injure et de la diffamation, des fausses nouvelles et des secrets protégés) et des forums d’expression publique (rues et places publiques, médias traditionnels et numériques, etc.).

Bibliographie

Les textes étudiés en cours, en français et en anglais, seront distribués au début du semestre.

En guise d'introduction :
 
Bibliographie indicative :
  • Baker C. E., 1989, Human Liberty and Freedom of Speech, Oxford University Press.
  • Dworkin R., « Foreword », in Ivan Hare & James Weinstein (dir.), Extreme Speech and Democracy, Oxford, University Press, 2009, p. v-ix.
  • Brettschneider C., 2012, When the State Speaks, What Should it Say?, Princeton University Press.
  • Dworkin R., 1997, Freedom’s Law. The Moral Reading of the American Constitution, Harvard University Press.
  • Fiss O., 1998, The Irony of Free Speech, Harvard University Press.
  • Girard C., 2014, « Le droit et la haine. Faut-il interdire les “discours de haine” en démocratie ? », Raison publique, 22/04/14.
    Accès en ligne : https://raison-publique.fr/735
  • Girard C., 2019, Délibérer entre égaux. Enquête sur l’idée démocratique, Vrin ch. 8.
  • Girard C., 2019, « Pourquoi a-t-on le droit d’offenser ? », La vie des idées, 8/12/2021.
    Accès en ligne : https://laviedesidees.fr/Pourquoi-a-t-on-le-droit-d-offenser.html
  • Feinberg J. 1985, Offense to Others. The Moral Limits of the Criminal Law, vol. II, Oxford University Press.
  • Lichtenberg J. (dir.), 1990, Democracy and the Mass Media. A Collection of Essays, Cambridge University Press.
  • Mackinnon C. A. & A. Dworkin, 1997, In Harm’s Way. The Pornography Civil Rights Hearings, Cambridge, Harvard University Press.
  • Ogien R., 2003, Penser la pornographie, PUF.
  • Ramond D. (dir.), 2016, Dossier thématique « Liberté d’expression : à quelles conditions », Raisons politiques, 63.
    Accès en ligne : https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2016-3.htm
  • Scanlon T., 2018, L’épreuve de la tolérance [2003], Hermann (chap 1, 5, 8 et 10).
  • Schauer F., 1982, Free Speech. A Philosophical Inquiry, Cambridge University Press.
  • Sunstein C., 2017, #Republic, Divided Democracy in the Age of Social Media, Princeton University Press.
  • Sunstein C., 1993, Democracy and the Problem of Free Speech, New York, The Free Press.

Contrôles des connaissances

Contrôle continu.