• Manifestations scientifiques,
  • Recherche,
  • Philosophie,

Séminaire 2021-22 de l'Institut de Recherches Philosophiques de Lyon (IRPhiL)

Publié le 28 octobre 2021 Mis à jour le 18 mai 2022

Le séminaire de l’IRPhiL est mensuel. Il alterne des séances sur l’actualité éditoriale des membres de l’équipe, des séances de présentation des travaux des doctorants et des conférences de chercheurs invités.
Rendez-vous mercredi 25 mai pour écouter l'intervention de Ulrika Susanna LONGO (IRPhiL) sur "Savoirs modernes et lecture de l'Antiquité à la Renaissance : la question des temps premiers".

Organisation : Stéphane Madelrieux (Université Jean Moulin Lyon 3/IRPhiL)
 

Programme du séminaire

  • Séance 1 - Mercredi 24 novembre 2021, 16h-18h
    salle Garraud (15 Quai Claude Bernard)
    ► Pierre-Jean Renaudie (IRPhiL), "Phénoménologie du discours poétique : Husserl et Benvéniste"
     
  • Séance 2 - Mercredi 15 décembre 2021, 16h-18h
    salle de la Rotonde (18 rue Chevreul)
    Présentation et discussion des travaux des doctorants (D5 et plus). Intervenants :

    François Danzé (D4/ATER, dir. Mai Lequan) : "Art, politique et religion dans la philosophie de Hegel"
    La Révolution française, en parallèle à la révolution en métaphysique inaugurée par Kant, engage dans le courant idéaliste et romantique naissant "le désir révolutionnaire de réaliser le Royaume de Dieu". Le système de la science devrait alors, pour rendre effective la liberté et l’égalité politique, s’abolir dans une nouvelle mythologie. Mais n’est-ce pas là ultimement un écueil ? C’est devant cette question que Hegel procèderait à un véritable tournant, la Phénoménologie de l’esprit devant alors se comprendre comme le deuil du romantisme et de la mythologie au profit du spéculatif et d’une philosophie du droit.

    Margaux Dubar (D4/ATER, co-dir. Jean Philippe Pierron et Delphine Antoine-Mahut, ENS de Lyon) : "Homo addictus. Dépendance et chute : Pascal et Malebranche sur le terrain"
    Mon travail de recherche vise à interroger la compréhension contemporaine des phénomènes d’addiction, en amont des cadres interprétatifs et explicatifs de la médecine comme de la psychologie, à partir des œuvres de Pascal et de Malebranche, qui ont en commun d’avoir conçu, au XVIIe siècle, une anthropologie de la chute. La condition de l’homme dépendant qu’ils décrivent et critiquent peut être recontextualisée pour révéler aussi bien l’actualité de ces penseurs classiques que l’intemporalité des problèmes de dépendance. En effet, je cherche à reconstituer, à travers diverses observations en situation et différents témoignages individuels, ce que serait l’expérience commune de l’addiction aujourd’hui. Les matériaux issus de mon étude de terrain constitueront, au même titre que les textes pascaliens et malebranchistes, les fondements de ma thèse.

    Damien Delorme (D6, co-dir. Jean-Philippe Pierron et Sarah Stewart-Kroeker, Université de Genève) : "La nature et ses marges. La crise de l’idée de nature dans les humanités environnementales" (thèse soutenue le 17 novembre 2021)
    Mon travail analyse la crise de l’idée de nature dans les humanités environnementales. Une première partie cartographie les arguments a-naturalistes qui déconstruisent l’idée de nature dans le contexte des crises écologiques. Une deuxième partie discute différentes stratégies multi-naturalistes qui revendiquent des conceptions et usages non-duels de l’idée de nature. Une troisième partie approfondit la défense du multi-naturalisme par l’exploration des marges écothéologiques et écospirituelles. Je propose une philosophie mineure de l’environnement qui s’efforce d’entendre, de justifier et de relier les voix minoritaires du naturalisme, comme un témoignage de leurs puissances transformatives, critiques et constructives face aux défis écologiques.
     
  • Séance 3 - Mercredi 26 janvier 2022, 15h30-17h30
    Amphi Huvelin (15 quai Claude Bernard)
    Sophie Guérard de Latour (ENS de Lyon/TRIANGLE), "Politique de la différence et reconnaissance multiculturelle"
     
  • Séance 4 - Mercredi 16 février 2022, 16h-18h
    salle Garraud (15 Quai Claude Bernard)
    Thierry Hoquet (Université Paris Nanterre/IRePh), "Les Presque-Humains"
    Discutant : Stéphane Madelrieux
     
  • Séance 5 - Mercredi 23 mars 2022, 16h-18h
    salle Garraud (15 Quai Claude Bernard)
    Mikaël Cozic (IRPhiL) et Charles Girard (IRPhiL), "Délibérer et décider"
     
  • Séance 6 - Mercredi 20 avril 2022, 16h-18h
    salle Garraud (15 Quai Claude Bernard)
    Claude Gautier (ENS de Lyon/TRIANGLE) et Michelle Zancarini-Fournel (Université Claude Bernard Lyon 1/LAHRA), "Défense des savoirs critiques"
     
  • Séance 7 - Mercredi 25 mai 2022, 16h-18h
    salle Garraud (15 Quai Claude Bernard)
    Ulrika Susanna Longo (IRPhiL), "Savoirs modernes et lecture de l'Antiquité à la Renaissance : la question des temps premiers"
    Discutant : G. Guyomarc'h
     
  • Séance 8 - Mercredi 22 juin 2022, 16h-18h
    salle en attente
    Travaux doctoraux : D2-D4

Pour tout renseignement, contacter :
Yosra GARMI, Gestionnaire IRPhiL
Université Jean Moulin Lyon 3
18, rue Chevreul - 69007 Lyon
yosra.garmi@univ-lyon3.fr
+33 (0)4 78 78 73 94
Contact :
Thématiques :
Manifestations scientifiques; Recherche; Philosophie