Migrations et Ressources

Publié le 13 novembre 2008 Mis à jour le 17 novembre 2008
Migrations et Ressources
Migrations et Ressources

Entre représentations et durabilités

[legende-image]1225795115372[/legende-image]On ne peut examiner les migrations sous le seul point de vue des changements de lieu géographique, ou des passages de frontières : le phénomène est plus ample, plus ancien, plus profond. Migrer est  un acte fondateur d'une humanité née en Afrique, et qui s'est partout développée au cours du temps par une métamorphose continue de ses déterminations. La migration ne dépend pas d'une volonté de mouvement, mais d'une actualisation de la recherche de ressources vitales, au sens où les hommes considèrent comme « vital » ce qui fait leur genre de vie. C'est le lieu des ressources qui implique le mouvement dans l'espace. Mais la migration humaine marque la différence entre la dépendance envers le milieu, propre à l'animal, et la « configuration d'un monde » propre aux hommes. Par le déplacement, un monde est engendré, une humanité s'affirme. Pour consulter le programme détaillé, se reporter au fichier disponible en téléchargement Journée d'études organisée par la Faculté de Philosophie et l'Institut de Recherches Philosophiques de Lyon.