• Manifestations scientifiques,
  • Vie de l'Université,

Forme et structure de Kant au structuralisme

Publié le 3 décembre 2013 Mis à jour le 25 septembre 2014
Kant
Kant

Conférence de Yves-Jean HARDER organisée par la Société Rhodanienne de Philosophie.

[legende-image]1127827754653[/legende-image] "Forme et structure de Kant au structuralisme" : Conférence publique organisée par la Société Rhodanienne de Philosophie.

Intervention de Yves-Jean HARDER (Maître de conférences à l'Université de Strasbourg), mercredi 9 avril 2014 de 18h30 à 20h.

Le couple conceptuel forme / matière reçoit avec Kant une détermination nouvelle, qui est liée à la réduction de l’ontologie à la philosophie transcendantale. En reprenant la formule scolastique forma dat esse rei, Kant interprète l’être de la chose non pas comme sa substance, mais comme les conditions a priori qui la rendent représentable et connaissable. La forme passe donc de la substance à la fonction ; elle n’est pas une propriété inhérente aux choses mêmes mais une manière de les appréhender, aussi bien dans l’ordre de la sensibilité (espace et temps) que dans celui de la spontanéité (connexion légale, Gesetzmässigkeit).

À partir de ce bouleversement de la notion de forme, deux voies s’ouvrent. La première comprend la forme comme la structure, qui ne fait connaître aucun objet donné, mais indique les rapports généraux dans lesquels les objets doivent se distribuer pour pouvoir être saisis dans une expérience. La forme kantienne mène alors au structuralisme. La seconde voie aboutit à une conception différente, voire opposée : la forme est une donation globale de sens, qui oriente les objets à partir d’un monde de la culture. C’est ce que Cassirer, dans le prolongement de Humboldt, appelle forme symbolique.


Accès libre et gratuit.