• Philosophie,
  • Recherche,
  • Médiation scientifique,

Entretien avec Charles Girard | Pluralisme des médias et liberté d'expression

Publié le 11 avril 2024 Mis à jour le 22 mai 2024
Charles Girard
Charles Girard

Propos recueillis par Octave Larmagnac-Matheron pour Philosophie magazine.

"C’est une erreur de voir le pluralisme seulement comme une contrainte pesant sur la liberté d’expression."

Philosophie magazine Charles GIRARD, professeur à la Faculté de Philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3, a répondu aux questions de Philosophie magazine, à propos du pluralisme des médias, de son rapport à la liberté d'expression et de la récente décision du Conseil d’État concernant la chaîne CNews, qui a fait beaucoup de bruit.


Extrait de l'entretien :
"C’est une erreur de voir le pluralisme seulement comme une contrainte pesant sur la liberté d’expression. En réalité, il soutient aussi la liberté d’expression, bien comprise.

Malgré les connotations étroites du syntagme "liberté d’expression", le droit de communiquer librement est exercé non seulement par ceux qui prennent la parole, mais aussi par ceux qui les écoutent, c’est-à-dire par les membres du public. La Déclaration universelle des droits de l’homme l’énonce clairement : c’est un droit "de chercher, de recevoir et de répandre […] les informations et les idées", pas simplement de se faire entendre. Dans les démocraties, en outre, la liberté de communication n’est pas qu’un droit privé de l’individu, c’est un droit politique du citoyen : un droit de participer à l’espace public.

Il s’agit, dans les termes de Jürgen Habermas, d’un droit à la "participation au processus de communication publique", laquelle suppose notamment d’avoir accès aux opinions et informations qui circulent dans la société. C’est d’ailleurs en faisant dériver l’objectif de pluralisme du droit fondamental à la libre expression que le juge français et le juge européen ont d’abord pu lui donner une valeur fondamentale : la liberté d’expression ne saurait être effective pour les membres du public s’ils n’ont pas accès à une diversité suffisante d’opinions et de sources d’information."

Source : Philosophie magazine, 8 mars 2024
Lire l'entretien avec Charles Girard