• Recherche,
  • Philosophie,

BARRAGAN HIDALGO Carlos Gustavo

Usages de la παρρησία dans l’Athènes classique

Publié le 30 mai 2022 Mis à jour le 20 juillet 2022

Thèse en Philosophie, soutenue le 11 décembre 2021.

Παρρησία est un mot issu de la cité démocratique athénienne au Ve siècle. Son usage est courant dans le monde gréco-romain jusqu’au Ve siècle après J.-C. Ce recours à la παρρησία n’est guère négligeable, d’autant plus que, outre cette vaste étendue temporelle, il s’agit d’un terme aux multiples significations.
La παρρησία peut être restituée par « liberté de parole », « franchise », « franc-parler », « confiance », « familiarité ». Mais elle peut également, par son étymologie (« tout-dire »), par le milieu où elle éclot, ou bien par un concours de circonstances, être porteuse de connotations négatives : blasphème, injure, impudence, indiscrétion, bavardage. Face à un champ d’étude aussi étendu que complexe, nous avons pris le parti de nous concentrer sur l’Athènes classique, c’est-à-dire au Ve et IVe siècles.
D’abord, nous avons pris soin de faire une recompilation des travaux modernes, afin de connaître l’état de l’art sur le sujet ; ensuite, nous avons abordé une histoire de la παρρησία, afin de couvrir les siècles pendant lesquels le mot a été usité ; enfin, nous avons mis en lumière des scènes inhabituelles et peu étudiées de la παρρησία dans l’Athènes classique.
Qu’est-ce que la παρρησία ? En posant cette question, nous voudrions sortir de la pensée commune, notamment celle cultivée en France, issue des analyses de M. Foucault de considérer la παρρησία comme « le courage de dire la vérité ». Il ne s’agit pas tant d’affirmer ou d’infirmer ce que le philosophe français a pu découvrir, mais plutôt de reposer la question d’un point de vue historique et philosophique pour observer si la παρρησία peut vouloir dire autre chose lorsqu’on lit les auteurs anciens.

Mots-clés : Παρρησία (tout-dire, liberté de parole, franchise, franc-parler, confiance ; ouverture de cœur, technique conjecturale, dire la vérité) ; excès de parole (langue débridée, bouche sans porte). Sincérité. Prière. Privation de droits. Infamie. Prostitution. Démocratie. Liberté. Comédie. Rire. Vin. Ivresse. Outrage. Vertu, excellence. Vérité.

Παρρησία is a word from the democratic city of Athens in the fifth century. Its use was common in the Greco-Roman world until at least the 5th century. This recourse to παρρησία for nearly ten centuries is hardly negligible, especially since, apart from this vast temporal expanse, it is a term with multiple meanings.
Παρρησία can be translated by "free speech", "candor", "to-speak-frankly", "confidence", "familiarity". Παρρησία, by its etymology ("to-tell-everything"), by the environment in which it emerges, or simply by a combination of circumstances, can also carry negative connotations: it can be linked to blasphemy, insult, impudence, indiscretion, or gossip. Faced with a field of study as wide as it is complex, we decided to focus on classical Athens, in the 5th and 4th centuries.
First, we took care to recompile modern works, in order to know the state of the art on the subject; then, we approached a history of παρρησία, in order to cover the centuries during which the word was used; and, finally, we analyzed some unusual or rarely studied scenes on παρρησία in classical Athens.
What is παρρησία? By asking this question, we would like to get out of common thought, in particular that cultivated in France, resulting from the analyzes of M. Foucault, to consider παρρησία as "the courage of the truth". It is not so much to affirm or deny what the French philosopher was able to discover, as to ask the question again whether παρρησία can mean something else when reading the ancient authors.

Keywords : Παρρησία (to-tell-everything, free speech, frankness, candor, reliance; heart opening, conjectural technique, truth telling); excess of speech (unbridled tongue, mouth without doors). Sincerity. Pray. Disenfranchisement. Dishonour. Prostitution. Democracy. Freedom. Comedy. Laughter. Wine. Drunkenness. Outrage. Virtue, excellence. Truth.

Directeur de thèse : Jean-François PRADEAU

Membres du jury :
 
- M. PRADEAU Jean-François, Directeur de thèse, Professeur des Universités, Université Jean Moulin Lyon 3,
- M. MACE Arnaud, Rapporteur, Professeur des Universités, Université de Besançon Franche-Comté,
- Mme MARSICO Claudia Theresa, Rapporteure, Professeure de philosophie ancienne, Université de Buenos Aires,
- M. GROS Frédéric, Professeur des Universités, Science-po, Paris,
- Mme VILLACEQUE Noémie, Maître de conférences, Université de Reims Champagne-Ardenne.

Président du jury : Arnaud MACE