Éthique - Philosophie - Esthétique

17260000 - Métaphysique

Crédits ECTS 5
Volume horaire total 33
Volume horaire CM 18
Volume horaire TD 15

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

Licence 2 - Semestre 3 - Année universitaire 2020-2021

Enseignant :
Benoît GIDE

Thème du cours : En quel sens peut-on dire qu'on sait qu'il existe un monde extérieur ?

Programme du cours :
Nous nous demanderons comment, à rebours de diverses objections classiques (Descartes, Berkeley, Hume) engendrant plusieurs formes ou niveaux de scepticisme à l'égard de l'existence des corps (perceptuel, épistémique, conceptuel, ontologique), il est possible de soutenir un réalisme direct. Nous étudierons plusieurs modalités de la défense de cette position générale.

I- En quels sens et pourquoi pourrait-on en douter ?
 
1) Descartes
Méditations métaphysiques (1641), surtout 1 et 6.

2) Hume
Traité de la nature humaine (1739), 1.4.2 (ainsi que 3 et 4)
et le résumé de la partie épistémologique de son analyse dans Enquête sur l'entendement humain, section 12.1.

3) Berkeley
Principes de la connaissance humaine I, §§1-33.

Transition : la difficulté du réalisme indirect (position moderne dominante)
- Locke, Essai sur l'entendement humain, livre 4, chapitre 11.

II- Défenses d'un réalisme direct
 
1) Par la critique des arguments sceptiques

a) Thomas Reid (1710-1796)
- Recherches sur l'entendement humain d'après les principes du sens commun (1764). Particulièrement chapitre 5 "du toucher".

b) John Austin (1911-1960)
- Le langage de la perception (publication posthume, 1962).

2) Par le rejet de l'ontologie prêtée par les philosophes au sens commun
Moritz Schlick (1882-1936)
"Positivismus und Realismus" (1932).

3) Par le rejet de l'épistémologie prêtée au sens commun
Ludwig Wittgenstein (1889-1951)
- De la certitude (publication posthume, 1969).