• Philosophie,
  • Recherche,
  • Manifestations scientifiques,

Journée d'étude | Sens du travail, capacités et imagination morale

Publié le 29 août 2019 Mis à jour le 12 septembre 2019
Martha Nussbaum
Martha Nussbaum

Dialogue avec la pensée de la Philosophe Martha NUSSBAUM.
Journée d'étude organisée par la Chaire Valeurs du soin en partenariat avec le Centre Sèvres, le Campus de la Transition et l’ESSEC.

Le monde du travail contemporain est un lieu où les émotions et les relations sont à la fois valorisées et très détériorées : la sympathie, la joie, le respect partagés au sein d’une équipe conditionnent la qualité du travail accompli, la confiance des clients et le succès des projets. Mais, justement parce qu’elles sont déterminantes pour le bon fonctionnement des organisations et la marche des affaires, les relations, l’écoute et les émotions sont souvent mises à mal dans les organisations. Ces tensions sont aussi à l’origine de troubles psycho-sociaux, d’une souffrance accrue au travail – burn out, bore out, …- et à des situations bloquées.

Ces entreprises si imaginatives – peut-être parce qu’elles confondent innovation et imagination - quand il s’agit de créer de nouveaux produits, ignorent souvent certains scenarios pourtant à même de préserver le mouvement des émotions et de créer dans la durée des relations de qualité entre les personnes et leurs milieux de vie. Comment cultiver l’imagination morale et établir des relations plus justes dans les lieux de travail ?

La philosophe Martha Nussbaum, à travers ses travaux sur la vulnérabilité, les émotions et les capacités, donne plusieurs pistes fructueuses pour réfléchir au sens et à la qualité des relations au travail.

Nous vous proposons d’explorer ces questions le 13 septembre prochain, selon ce programme :
 
  • 9h30 – 9h45
    Claire Harpet, Jean-Philippe Pierron, Didier Vinot – Accueil, présentation de la Chaire et des intervenants
     
  • 9h45 – 11h15
    Solange Chavel – Poetic Justice au travail ?
    Mathieu Detchessahar – Soigner le travail : l'enjeu du dialogue
     
  • 11h30 – 13h00
    Cécile Ezvan – Les Capacités relationnelles au travail, corrosives ou fertiles ?
    Anouk Grevin - Expériences d'entreprises qui investissent les capacités relationnelles au travail
     
  • 14h00 – 15h30
    Brenda Bogaert – La double peine des maladies qui dérangent : expulsion de la société, exclusion au travail
    Jean-Philippe Pierron - Homo ludens versus homo oeconomicus, le jeu au service d'une critique de la science de l'action
     
  • 15h45 – 17h15
    Cécile Renouard – Des lieux pour imaginer un monde commun, l'expérience du Campus de la Transition
    Didier Vinot – Valeur et valeurs dans la qualité des relations au travail : qu’est-ce qui « compte » ?
     
  • 17h15 – 17h30
    Jean-Philippe Pierron et Didier Vinot – Conclusion
Contact :
Romain Carnevali :
Partenaires :
Université de Lyon
Chaire Valeurs du Soin
Centre Sèvres
Campus de la Transition
ESSEC
IRPHIL
Université Jean Moulin Lyon 3
 
Thématiques :
Philosophie; Recherche; Manifestations scientifiques