• Recherche,
  • Concours,
  • Vie de l'Université,

Concours MT180 : soutenez Nathalie Vallet-Renart, doctorante à Lyon 3, en finale locale

Publié le 3 mars 2022 Mis à jour le 15 mars 2022

Félicitations à Nathalie Vallet-Renart, doctorante en Philosophie à l'Université Jean Moulin Lyon 3 qui fait partie des 14 jeunes chercheurs sélectionnés pour la finale locale du concours "Ma thèse en 180 secondes" 2022.

180 secondes pour convaincre le jury

Nathalie Vallet-Renart, doctorante en Philosophie représentera l'Université Jean Moulin Lyon 3 lors de la finale locale du concours "Ma Thèse en 180 secondes" prévue dans le Grand Amphithéâtre de l'Université de Lyon jeudi 24 mars 2022.

Disposant seulement de 3 minutes pour convaincre le jury (composé de deux enseignants-chercheurs, d'un journaliste, d'un représentant du monde économique et d'un médiateur scientifique), elle devra faire preuve de concision, clarté et conviction pour présenter son sujet de thèse "Les relations au prisme de la délicatesse : le cas du cancer en milieu professionnel".

Soutenez Nathalie Vallet-Renart lors de la finale locale

La finale locale "Université de Lyon" est l'occasion de découvrir les travaux de recherche des doctorants de l’Université de Lyon.

À l’issue de cette finale, le 1er prix du jury et le prix du public accéderont à l'étape nationale du concours et représenteront l'Université de Lyon lors de la demi-finale, puis éventuellement lors de la finale.

>>> Soutenez Nathalie Vallet-Renart et votez pour décerner le prix du public <<<

Vous souhaitez assister à la finale locale ?

 
Le concours "Ma Thèse en 180 secondes"

mt180s Ce concours international propose aux doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples, devant un jury composé de chercheurs, journalistes, représentants de la CPU, du CNRS et du monde socio-économique et d'un auditoire diversifié.

Chaque doctorant dispose de 3 minutes pour exposer, de manière claire, concise et convaincante, son sujet de recherche avec l'appui d'une seule diapositive.

L'objectif ? valoriser la relève scientifique, révéler la capacité des doctorants à vulgariser des travaux de recherche, sensibiliser à l'importance du dialogue science-société, pour in fine, favoriser l'insertion professionnelle des jeunes chercheurs.

Porté en France par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, il est décliné, pour le site de Lyon Saint-Etienne, par l’Université de Lyon.

► En savoir plus sur le concours Ma thèse en 180 secondes