22200053 - Religion, minorités et tolérance

Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

Master 2 - Semestre 3 - Année universitaire 2018-2019
Cours dispensé à l'ISERL (Lyon 2)

Présentation générale du cours :
Le cours correspond au cours A3 du Master 2 de l'ISERL (Institut Supérieur d’Études de la Religion et de la Laïcité) "Pluralisme religieux et minorités" (Université Lyon 2). Il se compose de 8h de philosophie, 8h d’histoire et 8h de sciences politiques.

Pour être validé, le cours doit être suivi dans l’intégralité de ses 24h.

Le cours a lieu à l'ISERL, 25 rue Rualin - 69007 Lyon, salle 411.

► Voir directement sur le site du master pour les informations complémentaires ou réactualisées

Histoire (Yves Krumenacker) : La coexistence confessionnelle à l’époque moderne (8h)

Philosophie (Thierry Gontier) :
Introduction à la critique communautarienne du libéralisme (8h)

Présentation du cours (M. Gontier) :
Le « communautarisme » désigne en philosophie une école de pensée assez hétérogène. Elle se caractérise moins par la défense d'une société multiculturaliste au sens actuel que par une critique commune de certains modèles libéraux de la société.

Notre cours portera sur quatre des auteurs qui ont initié la réflexion au début des années 1980, en réaction contre certains textes des années 1970 sur le libéralisme (Rawls, Dworkin) : Alasdair McIntyre, Michael Sandel, Michael Walzer et Charles Taylor. Ces auteurs sont tous, d'une façon ou d'une autre, des représentants de minorités religieuses ou culturelles (McIntyre et Taylor sont catholiques, Sandel et Walzer sont Juifs, même s'il ne s'affichent pas comme pratiquants). Taylor est par ailleurs Canadien (comme Kymlicka), et appartient donc à une société multiculturelle de facto.

Plan du cours :

Introduction (2h)
  • Approche historique: les Anciens et les Modernes (1h)
  • La position « libérale » de John Rawls (1h)
1 – La critique communautarienne de la modernité libérale: Alasdair McIntyre (1h30)
  • La critique de la modernité libérale
  • Morale et théorie de l'action
  • Le soi narratif
  • Le modèle communautarien
2 – La critique du moi désengagé: Michael Sandel (1h30)
  • La priorité du bien sur le juste
  • Le moi et ses fins
  • La fragilité du sujet rawlsien
  • Au-delà de la communauté sentimentale
3 – Morale réitérative et significations partagées : Michaël Walzer (1h30)
  • Justice et communautés
  • La théorie des sphères
  • Valeurs universelles et valeurs réitératives
  • L'interprétation des principes de justice et le dialogue entre les cultures
4 – Éthique de l'authenticité et multiculturalisme : Charles Taylor (1h30)
  • La modernité et l'idéal d'authenticité
  • Les conditions du multiculturalisme


Sciences politiques (Philippe Bourmaud) : Confessionnalisme et démographie. Histoire du système communautaire au Liban de 1840 à nos jours (8h)

Bibliographie

Biblographie M. Gontier (limitée à des ouvrages en français. * = ouvrage séminal) :

1. À lire avant le cours
  • * Libéraux et communautariens, texte réunis et présentés par A. Berten, P. da Silveira, H. Pourtois (dir.), Paris, PUF, 1997, rééd. 2002.

2. Auteurs contemporains
  • * John Rawls, La Théorie de la justice (1971), trad. C. Audard, Seuil, 1987.
    —, Justice et démocratie, trad. sous la dir. De C. Audard, Points-Seuil, 1993 (« La théorie de la justice comme équité. Une théorie politique et non pas métaphysique », p. 203-241 ; « La priorité du juste et les conceptions du bien », p. 287-320).
    —, Libéralisme politique, trad. C. Audard, Paris, PUF 1995.
  • * Alasdair McIntyre, Après la vertu. Étude de théorie morale (1981), trad. A. Bury, Paris, PUF, 1997, rééd. 2006 (en particulier les ch. 12 « Les vertus selon Aristote » et 17 « La justice comme vertu. Évolution des conceptions »).
    —, Quelle Justice ? Quelle Rationalité ? (1988), trad. M. Vignaux d'Hollande, Paris, PUF, 1988.
  • * Michael Sandel, Le Libéralisme et les limites de la justice, 1982, trad. J.F. Spitz, Paris, Seuil, 1999 (plus particulièrement les ch. 1 et 4, ainsi que la conclusion et la préface à la 2e édition).
  • * Michaël Walzer, Sphères de justice, 1983, trad. P. Engel, Paris, Seuil, 2013.
    —, Pluralisme et démocratie, trad. fr., Paris, éd. Esprit, 1997.
    —, Traité sur la tolérance, trad. C. Hutner, Paris, Gallimard, 1998.
  • * Charles Taylor, Multiculturalisme. Différence et démocratie, 1992, trad. D.A. Canal, Paris, Flammarion, 1994, rééd. 1997.
    —, Le Malaise de la modernité (1989), trad. Ch. Melançon, Paris, Éditions du Cerf, 1992, rééd. 1999.
    —, Les Sources du moi. La formation de l'identité moderne, trad. Ch. Mélançon, Paris, Seuil, 1998.
    —, L'Âge séculier, trad. P. Savidan, Paris, Éd. du Seuil, 2011.
    La Liberté des modernes (recueil d'articles), trad. Ph. de Lara, Paris, PUF, 1997.
  • * Will Kymlicka, Les Théories de la justice. Une introduction (1990), trad. M. Saint Upery, Paris, La Découverte, 1999, rééd. 2003 (ch. 5 : « Les communautariens »).