17250046 - Histoire et philosophie des sciences formelles

Crédits ECTS 3
Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Contenu

Master 2 - Semestre 3 - Année universitaire 2019-2020
(au choix Lyon 3 / ENS de Lyon)
Cours ouvert aux étudiants du parcours LHPST, à ceux du parcours Philosophie contemporaine et aux étudiants de M1 mention Histoire de la philosophie

À Lyon 3 :

Enseignant :
Jean-Baptiste JOINET

Thème du cours : Classification et Indiscernabilité : approches logiques de l’abstraction

Présentation du cours :

Ce cours sera consacré aux aspects épistémologiques et ontologiques des approches logiques de l’abstraction basées sur la théorie de la classification et de l’indiscernabilité.

La première partie du cours sera consacrée aux théories classiques de l’identité et de l’abstraction héritées de Leibniz et développées dans le contexte de la révolution logique de la fin du XIXe siècle d’abord par l’école de G.Peano et par G.Frege puis, dans le contexte de l’émergence de la théorie moderne de la classification, par B. Russell (identifiant l’idée de classification des éléments d’un ensemble à celle de partition de cet ensemble induite par une équivalence). Dans la foulée, le ré-investissement de ces théories par le courant néo-logiciste contemporain (B. Hale) sera également rapidement abordé.

La seconde partie du cours questionnera :

  • d’une part l’idée que la notion d’équivalence épuise celle de partition : ce qui conduira à généraliser l’idée de définition par abstraction (alias de Principe d’abstraction) en termes d’indiscernabilité relationnelle.
  • d’autre part que celle de partition n’épuise pas celle de classification : des notions de classification plus générales que celles impliquant une partition, à savoir celles, “historiques”, fondées sur les relations de simples similitudes (B. Russell, N. Wiener, R. Carnap, W. Quine), mais aussi et plus généralement, celles fondées sur la notion contemporaine de type.


Pour conclure, si le temps le permet, le cours abordera brièvement les approches les plus contemporaines de l’identité dans le cadre de la Théorie des catégories (au sens contemporain) et de la Théorie homotopique des types.

À l'ENS de Lyon :
 

Bibliographie

Bibliographie cours M. Joinet :

La bibliographie sera communiquée au début du semestre.

Contrôles des connaissances

Contrôle continu cours M. Joinet : travail oral (présentation d'un texte en cours) et/ou devoir maison (commentaire de texte).