17230028 - Culture visuelle et dispositifs de vision

Crédits ECTS 3
Volume horaire total 16
Volume horaire CM 16

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

Master 2 Esthétique et cultures visuelles - Semestre 3 - Année universitaire 2019-2020
Cours mutualisé avec le M1 Audiovisuel, médias interactifs, numériques et jeux

Enseignant : Mauro CARBONE

Thème du cours : Histoire De Surfaces : du cinéma à la fin des écrans ?

Présentation du cours :

Aujourd’hui notre rapport à l’écran tel qu’il a été inauguré par le cinéma ne cesse de se transformer, de se différencier et de se multiplier par des accélérations sans précédent qui modifient, encore une fois, notre rapport avec nous-mêmes, avec les autres, les choses et le monde. En effet, les écrans s’imposent désormais comme l’élément propulsif fondamental non seulement des transformations qui sont continuellement à l’œuvre dans notre rapport aux images, mais, plus généralement, de la mutation de notre "être-au-monde".

Mais y a-t-il un avenir pour les écrans, ou sont-ils destinés à laisser prochainement le champ libre à d’autres interfaces à l’intérieur d’autres dispositifs de vision ? À la "réalité virtuelle" (VR), peut-être ? Par ailleurs, qu’est-ce qu’un dispositif de vision ?
À la lumière de cette notion qui a son origine dans le domaine des théories du cinéma, nous développerons notre réflexion jusqu’à explorer le cas récent d’une installation de RV, Carne y arena, du réalisateur mexicain Alejandro Gonzáles Iñárritu.

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE :
  • L. B. Alberti, De Pictura, Livre I, § 19, trad. fr. de J.-L. Schefer, De la peinture, Paris, Macula Dédale, 1992.
  • M. Azéma, La préhistoire du cinéma, Arles, Errance, 2011.
  • F. Amy de la Bretèque, recension de « M. Azéma, La préhistoire du cinéma, Arles, Errance, 2011 », 1895, n° 69, 2013.
    R. Barthes, « En sortant du cinéma », Communications, 23, 1975, pp. 104-107.
  • B. Balázs, L’homme visible et l'esprit du cinéma, trad. fr. C. Maillard, Paris, Circé, 2010.
  • J.-L. Baudry , « Effets idéologiques produits par l'appareil de base », Cinéthique, 1970, 7-8, pp.1-8.
  • J.-L. Baudry, « Le dispositif.», Communications, 23, 1975. Psychanalyse et cinéma. pp. 56-72.
  • R. Bellour, La querelle des dispositifs, Paris, éditions P.O.L., 2012, chapitre « Querelle », pp. 13-47.
  • W. Benjamin, Das Kunstwerk im Zeitalter seiner technischen Reproduzierbarkeit [1939], trad. fr. M. de Gandillac revue par R. Rochlitz, L’œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique, Paris, Gallimard-Folioplus, 2008.
  • M. Carbone, Philosophie-écrans : Du cinéma à la révolution numérique, Paris, Vrin, 2016.
  • J. Epstein, Culture cinématographique [écrit en 1945], « La technique cinématographique », 19 septembre 1946, ensuite Écrits sur le cinéma, vol. 2, pp. 15-18.
  • M. Jay, « Les régimes scopiques de la modernité » [1988], trad. fr. M. Albaret, Reseaux, 1993, vol. 11, n° 61,  pp. 99-112.
  • L. Manovich, "L'écran et l'utilisateur", dans Le langage des nouveaux médias [2000], trad. fr. R. Crevier, Dijon, Les presses du réel, 2010, p. 203-233.
  • M. Merleau-Ponty, “Cinéma et psychologie”, publié pour la première fois dans L’écran français, n° 17, 24 octobre 1945, pp. 3-4, reproduit dans M. Carbone, A.C. Dalmasso et E. Franzini (éds.), Merleau-Ponty e l’estetica oggi / Merleau-Ponty et l’esthétique aujourd’hui, « Cahiers de Chiasmi international », Milan-Paris, Mimesis, 2013, pp. 21-24.
  • G. Youngblood, Expanded Cinema, New York, P. Dutton & Co., Inc., 1970.

FILMOGRAPHIE INDICATIVE :

  • Fenêtre sur cour (Rear Window, A. Hitchcock 1954);
  • Cave of forgotten dreams (W. Herzog 2010).
     

WEBGRAPHIE INDICATIVE :

APPROFONDISSEMENT :

  • M. Carbone, A.C. Dalmasso, J. Bodini (éds.), Des pouvoirs des écrans, Paris, Mimesis, 2018 (sous presse).

Contrôles des connaissances

Examen oral