17230021 - Théorie des images

Crédits ECTS 3
Volume horaire total 16
Volume horaire CM 16

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

Master 2 Esthétique et cultures visuelles - Semestre 3 - Année universitaire 2019-2020
Mutualisation M2 Audiovisuel, médias interactifs numériques et jeux, Lyon 3 et M2 Études cinématographiques et audiovisuelles, Lyon 2

Enseignant : Mauro CARBONE

Titre du cours : Pourquoi devrait-on parler encore de « représentations » pour les images d’aujourd’hui ?

Présentation du cours :
L’intitulé de ce cours ne pose pas une question rhétorique, à savoir une question n'attendant pas de réponse, cette dernière étant connue par celui qui la pose. La réponse n’est pas du tout déjà là. C’est pourquoi ce cours ne fera qu’essayer de motiver et d’articuler la question du titre, en soulignant que celle-ci vise à problématiser la notion de représentation tout d’abord par rapport aux images de l’époque actuelle.
Mais pour comprendre les raisons d’une telle problématisation, il faudra se focaliser sur le mot « représentation » et sur quelques passages de son histoire. Peut-être, pourrait-on en arriver à suggérer qu’une telle problématisation ne concerne pas que l’époque actuelle ?

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE :

  • BENJAMIN W., « L’Œuvre d’art à l'époque de sa reproduction mécanisée » (janvier-avril 1936), trad. fr. P. Klossowski revue par Walter Benjamin, présentation et introduction de Jean-Maurice Monnoyer, dans ID., Écrits français, Paris, Gallimard,1991, rééd. coll. Folio Essais, Gallimard, 2003/ « L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique » (printemps-août 1936), trad. fr. M. de Gandillac, revue par R. Rochlitz, Paris, Gallimard, « Folioplus philosophie », 2010.
     
  • CARBONE, M., « La déformation en tant que principe de déreprésentation. Le Cézanne des philosophes français », Nouvelle revue d’esthétique, vol. 12, no. 2, 2013, pp. 201-210.
     
  • DEBRAY R., Vie et mort de l’image, Paris, Gallimard, 1992.
     
  • FLUSSER L., Pour une philosophie de la photographie (1983), trad. fr. J. Mouchard, Belval, Circé, 1996, pp. 7-26 ; pp. 105-113. 
     
  • HEIDEGGER M., « L’époque des “conceptions du monde” », dans Chemins qui ne mènent nulle part, Paris, Gallimard, 1962.
     
  • LYOTARD J.-F., « Freud selon Cézanne » (1971), désormais in Id., Des dispositifs pulsionnels, Paris, coll. 10/18, Union Générale d'Éditions, 1973, pp. 71- 89.
     
  • MARIN L., « Introduction : L’être de l’image et son efficace », in Id., Des pouvoirs de l’image – Gloses, Paris, Seuil, 1993, pp. 9-23.
     
  • MITCHELL W.J.T., « Que veulent réellement les images ? » (1996), trad. fr. de M Boidy et S. Roth, in E. Alloa (éd.), Penser l’image, op. cit., pp. 211-247.
     
  • PLATON, La République, Livre VII (IVe s. av. J.-C.), 514a – 517a (“L’allégorie de le caverne”).
     
  • RODOWICK N., « La Vie virtuelle du film », Cinergon, 15
    http://cinergon.free.fr/pages15/article15_DR.htm
FILMOGRAPHIE ET VIDÉOGRAPHIE INDICATIVE :
 

Contrôles des connaissances

Examen oral