17220032 - Débats et controverses : Normes et pratiques (Lyon 3)

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 20
Volume horaire CM 20

Responsables

Théophile Pénigaud

Contenu

Master 2 - Semestre 3 - Année universitaire 2018-2019

Enseignant : Théophile PÉNIGAUD

Thème du cours : Philosophes et citoyens : le débat entre Rawls et Habermas

Présentation du cours :
En 1995, à l’initiative du Journal of philosophy, deux massifs de la philosophie politique contemporaine – Rawls et Habermas – se prêtent au jeu d’un débat contradictoire par articles interposés. La parenté de leurs approches (Habermas parle d’une « querelle de famille ») ne retire rien à l’hétérogénéité de leur argumentation, ni à l’opposition de leurs conclusions sur certains points cruciaux, touchant, notamment, à l’interprétation de la raison publique démocratique, au rôle de la philosophie politique et à la place du philosophe dans l’espace public.

Comment le débat peut-il s’engager, alors même que les deux philosophes appartiennent à des traditions philosophiques très différentes ? Quel rôle joue leur commune référence à Kant, qu’ils ne lisent pas de la même façon ? Que nous apprend ce débat sur leur rapport à l’histoire de la philosophie, sur l’évolution de leurs propres positionnements et sur leur capacité à intégrer les objections qui leur sont adressées ? Quelles failles fait-il apparaître en creux dans leur argumentation respective, non, cette fois, de leur propre point de vue, mais de celui du public que nous constituons ? Telles sont quelques-unes des questions qui guideront l’étude de ce texte.

Bibliographie

  • Audard Catherine, 2014, « Le principe de légitimité démocratique et le débat Rawls-Habermas » dans Habermas. L’usage public de la raison, Paris, Presses Universitaires de France, p. 95‑132.
     
  • Girard Charles, 2009, « Raison publique rawlsienne et démocratie délibérative », Raisons politiques, 30 juin 2009, no 34, p. 73‑99.
     
  • Girard Charles et Le Goff Alice (eds.), 2011, La démocratie délibérative: anthologie de textes fondamentaux, Paris, Hermann (introduction et article de Maeve Cooke).

  • * Habermas Jürgen et Rawls John, 1997, Débat sur la justice politique, Paris, les éditions du Cerf (se procurer IMPÉRATIVEMENT ce livre pour la rentrée).

  • Habermas Jürgen, 1999, Morale et communication: conscience morale et activité communicationnelle, Paris, Flammarion.
     
  • * Habermas Jürgen, 1997, Droit et démocratie : entre faits et normes, Paris, Gallimard.
     
  • Habermas Jürgen, 1987, Théorie de l’agir communicationnel, 2 t., Paris, Fayard.
     
  • Habermas Jürgen, Aubert Isabelle et Genel Katia, 2013, « La démocratie a-t-elle encore une dimension épistémique ? Recherche empirique et théorie normative (2) », Participations, 6 juin 2013, no 5, p. 151‑175.
     
  • Habermas Jürgen, Aubert Isabelle et Genel Katia, 2012, « La démocratie a-t-elle encore une dimension épistémique ? : Recherche empirique et théorie normative (1) », Participations, 2012, vol. 4, no 3, p. 209‑230.
     
  • Rawls John, 2008, La justice comme équité, La Découverte.
     
  • * Rawls John, 2001, Libéralisme politique, Paris, PUF.
     
  • Rawls John, 1987, Théorie de la justice, Paris, Seuil.
     
  • * Rawls John, 1993, Justice et démocratie, Paris, Seuil.