• Recherche,

WERZ Markus

Approfondir le moment de l’existence : L’homme et sa nature dans le débat entre l’humanisme intégral et l’existentialisme athée

Publié le 10 janvier 2018 Mis à jour le 20 septembre 2018

Thèse en Philosophie – Étude des Systèmes, soutenue le 9 janvier 2018.

L’historien de la philosophie Frédéric Worms distingue plusieurs « moments » dans la philosophie en France au XXe siècle. Le « moment de l’existence » en fait partie. Nous l’approfondissons en retraçant le débat philosophique entre Jacques Maritain et Jean-Paul Sartre au sujet de la nature humaine. Les deux philosophes sont les représentants majeurs de l’humanisme intégral et de l’existentialisme athée. Nos recherches élargissent ce débat en fournissant le contexte philosophique plus large avec la prise en compte du règne de la technique, de l’essor de la phénoménologie et de la menace totalitaire. Au fond du « moment de l’existence » nous retrouvons une interrogation existentielle sur la nature humaine face à sa relativisation technique, philosophique et politique. Nous plaçons la philosophie de Jacques Maritain au centre de nos recherches. Pour nous, on ne saurait pas approfondir le « moment de l’existence » sans l’examen de la contribution philosophique majeure de ce penseur chrétien. Ainsi, nos recherches remplissent un vide dans l’histoire de la philosophie du XXe siècle.

The French historian of philosophy Frédéric Worms distinguishes several “moments” in the French philosophy of the 20th century. The “moment de l’existence” is one of them. We try to give a deeper account of this moment through the representation of the philosophical debate between Jacques Maritain and Jean-Paul Sartre about human nature. The two philosophers are the major exponents of integral humanism and atheistic existentialism. Our research widens the debate introducing further elements of the philosophical context like the appreciation of the reign of the technology, the ascent of phenomenology and the totalitarian threat. At the deepest of the “moment de l’existence” we find an existential quest for human nature in spite of its technological, philosophical and political relativisation. We place the philosophy of Jacques Maritain in the centre of our research. In our opinion it seems quite impossible to gain a deeper understanding of the “moment de l’existence” without a look at the major philosophical contribution of this Christian thinker. Thus, our research fills a gap in the history of 20th century philosophy.

Mots-clés / Keywords :
Maritain, Jacques ; Sartre, Jean-Paul ; Nature humaine/Human nature ; Phénoménologie/Phenomenology ; Thomisme/Thomism ; Existentialisme/Existentialism

Directeur(s).trice(s) de thèse : M. Jean-Philippe PIERRON

Membres du jury :
M. Bernard BOURDIN, Rapporteur, Professeur HDR, ICP Paris,
M. Michel FOURCADE, Rapporteur, MCF HDR, Université Paul Valéry, Montpellier,
M. Jean-Philippe PIERRON, Professeur des universités, Université Jean Moulin Lyon 3,
Mme Inga RÖMER, Professeure des universités, Université Grenoble Alpes.

Président.e du jury : Mme Inga RÖMER

Equipe d'accueil : IRPHIL

Décision : Admis