Philosophie de la biosphère

Publié le 7 novembre 2006 Mis à jour le 21 février 2008
Biosphère (© D.R.)
Biosphère (© D.R.)
Biosphère (© D.R.) Conférence/Débat - Société Rhodanienne de Philosophie Intervention de Claude DEBRU (Professeur à l'Ecole Normale Supérieure-Ulm de Paris)
"La philosophie des sciences est étroitement dépendante de l'activité scientifique elle-même. Ce faisant, elle risque de donner une image très partielle et tronquée du contexte historique dans lequel évolue l'humanité. Les sciences de la vie ont joué, au cours du XXe siècle, un rôle moteur. Les sciences de la terre vont jouer, au XXIe siècle, un rôle tout aussi moteur. Les interactions entre la vie et la terre sont connues comme étant un sujet crucial pour l'avenir de l'homme. Sur la terre, la biosphère ne représente qu'une infime pellicule, conditionnée par l'eau, l'air et la lumière. L'humanité peut-elle, aujourd'hui, concilier les impératifs du développement des sociétés et ceux de la conservation des conditions de la biosphère? Chacun ressent qu'il y a là un enjeu majeur pour les générations à venir. Il est urgent que la philosophie dite "des sciences" s'intéresse à la biosphère et non seulement à l'analyse sans doute très subtile des modèles, théories, concepts dans les sciences de la vie. L'humanité, dont l'histoire montre qu'elle a beaucoup évolué dans sa manière d'habiter la terre, devra apprendre à l'habiter de tout autres manières qu'elle ne le fait actuellement. Biodiversité, énergie, développement durable sont des clés que les philosophes, réputés désintéressés et réflexifs, devraient utiliser plus encore."

Mise à jour : 21 février 2008