• Manifestations scientifiques,
  • Philosophie,

Conférence de Claire Pagès | Sommeil et veille chez Hegel

Publié le 28 mars 2019 Mis à jour le 1 avril 2019
Claire Pagès est Maître de Conférence à l’Université François Rabelais de Tours.

Sa thèse "La négativité ou les intermittences du sens chez Hegel et chez Freud", soutenue en 2010, est reprise dans son ouvrage Hegel & Freud. Les intermittences du sens (CNRS Editions, 2015). Dans ce travail, elle s’attache à montrer comment la négativité, dialectique chez Hegel ou psychique chez Freud (à établir), permet une pensée du non-sens, entendu comme dysfonction, différence et automatisme.

Depuis, ses recherches la portent vers l’étude de l’homme, au croisement des déterminismes sociaux et psychiques. Récemment, elle a publié Elias (Belles-Lettres, 2017) ou Lyotard et l’alinéation (PUF, 2015). Elle est directrice du Programme « Au croisement du psychique et du social » au Collège International de Philosophie."

Contact :
Luc-Etienne de Boyer :
Partenaires :
IRPHIL

Thématiques :
Manifestations scientifiques; Philosophie