L'uchronie ou l'écriture de l'histoire ?

Publié le 12 octobre 2009 Mis à jour le 4 décembre 2009
Logo AFEP
Logo AFEP

par Aurélien Jaillard

Exposé organisé par l'Association des Etudiants de la Faculté de Philosophie de Lyon (AFEP). L'uchronie ou l'écriture de l'histoire ? Monsieur Duhot nous a tous parlé en cour de philosophie antique de l'expédition de Sicile où Alcibiade fut rappelé à Athènes sans pouvoir mener  à bien son projet militaire. "Si Alcibiade n'avait pas été appeler et avait gagné, il est fort à parier que l'Empire romain n'aurait pu se développer et notre monde en serait différent...." L'uchronie, sous-genre de la science-fiction, permet cette perspective. Ell décide de narrer une histoire autre, où un seul détail nous fait basculer dans un monde foncièrement différent.

Notre but sera d'interroger la pertinence de ce pari narratif: au-delà du divertissement, l'uchronie permet de nous intéresser à la narration de "l'histoire" réelle et d'en questionner le bien fondé. Ne sommes-nous pas déjà dans l'uchronie lorque nous parlons de faits si loin ?

 Je vous conseille la lecture de quelques uchronies pour vous familiariser avec ce genre, notamment les nouvelles de Robert Silverberg Roma AEterna ou Le nez de Cléopâtre (Gallimard-folio SF). Pour ceux qui en auront le temps, je vous conseille deux très bon romans, Le maître du haut château de Philip K Dick et Rêve de fer de Norman Spinrad.

» Site web de L'AFEP

Mise à jour : 4 décembre 2009