Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Faculté de Philosophie - Université Jean Moulin Lyon 3

Université de Lyon

Accueil : Faculté de Philosophie / Recherche / Institut de recherches

Dreamers, Drunkards and Doppelgängers: the Originality of Descartes’s First Meditation

  • Version PDF

le 9 décembre 2013
lundi 9 décembre 2013 de 10h à 13h

Conférence de Michael Williams organisée dans le cadre des Conférences Dewey.

Conférence DeweyOrganisation :
Claude Gautier (ENS de Lyon/TRIANGLE) et Stéphane Madelrieux (Université Jean Moulin - Lyon 3/ IRPhiL/IUF)


Programme

Intervention de Michael Williams (Krieger-Eisenhower Professor, The Johns Hopkins University) sur le thème :
"Dreamers, Drunkards and Doppelgängers: the Originality of Descartes’s First Meditation"

Michael Williams est un spécialiste internationalement reconnu de philosophie de la connaissance, philosophie du langage et histoire de la philosophie moderne. Il a développé une critique du fondationalisme en théorie de la connaissance dans son premier livre Groundless Belief (1977, 2nde éd. 1999). Dans un deuxième volume (Unnatural Doubts, 1992, 2nde éd. 1996), il a cherché à développer une troisième voie possible pour contrer le scepticisme entre la réfutation directe et le diagnostic thérapeutique, en montrant comment le scepticisme présuppose lui-même une telle position fondationaliste (stratégie du « diagnostic théorique »). Il développe une image alternative de la connaissance qui est contextualiste et pragmatiste. Il travaille actuellement sur le dernier volume de sa trilogie sur le scepticisme, cette fois dans une perspective historique (Curious Researches : Reflections on Skepticism Ancient and Modern). Il est également l’auteur d’une introduction à la philosophie de la connaissance (Problems of Knowledge, 2001), où il évalue les tentatives modernes de faire du scepticisme le fil conducteur pour penser les grands problèmes relatifs à la connaissance et la justification.

« Concevant le scepticisme comme une manière de vivre dans le monde, Sextus ne pouvait guère douter de l’existence du monde même. Au contraire, Descartes se sert du scepticisme comme d’un simple instrument méthodologique, à prendre au sérieux seulement dans le contexte des recherches en "philosophie première", contexte dans lequel toutes les préoccupations pratiques sont provisoirement mises de côté. Affranchi de telles contraintes pratiques, Descartes peut porter le scepticisme à son extrême pour la première fois »

Conférence en anglais (un diaporama et un exemplier seront toutefois disponibles).

Entrée libre ou ouverte à tous dans la limite des places disponibles.


Contact :

Nazaré Marques
IRPhiL EA 4187 - Institut de Recherches Philosophiques de Lyon,
Université Jean Moulin - Lyon 3
18 rue Chevreul - 69007 Lyon
Tél. : 04 78 78 73 94 - Fax : 04 78 78 72 27
nazare.marques@univ-lyon3.fr
Lieu(x)
ENS de Lyon
Site Descartes
Bâtiment Recherches
Salle R 253
Contact
Nazaré Marques
Type
A la Une, A la Une - Intranet, A la Une - net3, Colloque / Séminaire
Thématique(s)
Manifestations scientifiques

Document(s) à télécharger :

Rechercher une actualité

Recherche une actualité

Mise à jour : 10 décembre 2013