72250017 - Philosophie des sciences

Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Contenu

Master 2 - Semestre 3 - Année universitaire 2018-2019
Cours commun Master Histoire de la philosophie / Master LHPST / Philosophie contemporaine / MEEF, second degré

Enseignant : Stéphanie RUPHY

Thème du cours : Expertise, objectivité et production de l’ignorance en science

Présentation du cours :
Il est devenu banal de souligner la très grande dépendance aux développements scientifiques et technologiques de nombre d’aspects de l’activité humaine. Ainsi par exemple, la plupart des connaissances que nous entretenons en tant qu’individu sont des connaissances « par procuration », dans la mesure où nous nous en remettons à des experts pour justifier nos croyances et nous assurer de leur validité. Nombre de décisions politiques (en matière d’environnement et de santé notamment) dépendent elles aussi très souvent d’expertises dans le champ scientifique et technologique.

Ce cours se propose d’interroger, du point de vue de la philosophie des sciences et de l’épistémologie sociale, la nature et le rôle de l’expertise scientifique dans nos sociétés démocratiques, ainsi que son contrepoint en quelque sorte, à savoir la « production culturelle de l’ignorance », selon la formule de l’historien des sciences Robert Proctor. Seront abordées, entre autres, les questions suivantes : Comment, et sous quelles conditions, la dépendance épistémique d’un sujet connaissant aux experts est-elle justifiée ? Sur quoi repose l’autorité épistémique de l’expert et sa reconnaissance dans l’arène publique ? L’objectivité attendue de l’expert scientifique engagé dans un débat public est-elle du même ordre que l’objectivité attendue du chercheur dans son laboratoire ? Enfin, il s’agira également d’analyser les différentes formes (active, passive, vertueuse ou néfaste) d’ignorance produites dans le champ scientifique lui-même ou par la mobilisation d’expertises scientifiques par d’autres composantes de la société.

Bibliographie

Indications bibliographiques estivales :

  • Goldman, Alvin, « Experts: Which one should we trust ? », Philosophy and Phenomenological Research, 63, 2001, pp. 85-110.
  • Hardwig, John, « Epistemic dependence », The Journal of Philosophy, 82, 1985, pp. 335-349.
  • Mathias Girel, Science et territoires de l’ignorance, Editions Quae, 2017.
  • Robert Proctor, Agnatology, The Making and Unmaking of Ignorance, Stanford University Press 2008.
  • Stephen Turner, « Expertise en temps de science post-normale », in Science, philosophie, société, A ; Guay et S. Ruphy (eds), PUFC, 2017, pp. 81-101.

Contrôles des connaissances

Crédits ECTS :
Master LHPST : 4
Master Philosophie contemporaine : 4
Master Histoire de la philosophie : 3

Mise à jour : 9 juillet 2018