17230024 - Esthétique

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Contenu

Master 1 Philosophie - Semestre 1 - Année universitaire 2018-2019

Enseignant : Mauro CARBONE

Thème du cours : Le cinéma et la philosophie française du XXe siècle : de Bergson à Bergson.

Présentation du cours :
En 1907, presque douze ans après la naissance du cinéma, Henri Bergson décrétait que celui-ci n’était que pure illusion de mouvement. À partir de ce moment, la philosophie française a tenté à plusieurs reprises de renverser le jugement bergsonien, notamment par les réflexions de Jean-Paul Sartre, Maurice Merleau-Ponty, Jean-François Lyotard et Gilles Deleuze. Ce dernier est arrivé jusqu’à fermer le cercle en affirmant que le cinéma nous donne immédiatement l’image-mouvement que Bergson avait découvert dans le premier chapitre de Matière et mémoire (1896) : à peu près la même période de la naissance du cinéma.

Bibliographie

Bibliographie indicative :

  • CARBONE M., Philosophie-écrans. Du cinéma à la révolution numérique, Paris, Vrin, 2016.
  • BERGSON H., L’évolution créatrice, Paris, Alcan, 1907, désormais in Id., Œuvres, textes annotés par A. Robinet, « Introduction » par H. Gouhier, Paris: P.U.F., 1959, 19915, chap. IV.
  • SARTRE J.-P., « Apologie pour le cinéma. Défense et illustration d’un Art international », in Id., Écrits de jeunesse, édition établie par M. Contat et M. Rybalka, Paris, Gallimard, 1990, pp. 388-404.
  • MERLEAU-PONTY M., « Le cinéma et la nouvelle psychologie », Les Temps Modernes, 26, 1947, pp. 930-947, désormais in Id., Sens et Non-sens, Paris, Nagel, 1948, maintenant Paris, Gallimard, 1996, p. 61-75, ou bien en édition autonome, Le cinéma et la nouvelle psychologie, dossier par P. Parlant, Paris, Gallimard, « Folioplus Philosophie », 2009.
  • MERLEAU-PONTY M., Le monde sensible et le monde de l’expression. Cours au Collège de France. Notes, 1953, texte établi et annoté par E. de Saint Aubert et S. Kristensen, Genève, MetisPresses, 2011.
  • MERLEAU-PONTY M., Résumés de cours (Collège de France,1952-1960), Paris, Gallimard, 1968, résumé du cours intitulé « Le monde sensible et le monde de l’expression » (1952-53).
  • MERLEAU-PONTY M., L'œil et l'esprit (1961), Paris, Gallimard, 1964,
  • MERLEAU-PONTY M., Notes de cours 1959-1961, « Préface » de C. Lefort, texte établi par S. Ménasé, Paris, Gallimard,1996, p. 390-392.
  • MERLEAU-PONTY M. et GODARD J.-L. (propos recueillis par), « Le testament de Balthazar », Cahiers du cinéma, 177,1966, p. 58-59.
  • LYOTARD J.-F., « L’acinéma », Revue d’esthétique, 2-4, 1973, pp. 357-369, désormais in Id. Des dispositifs pulsionnels, coll. 10/18, Paris, Union Générale d'Éditions, 1973, p. 851-127.
  • DELEUZE G., Cinéma 1. L’image-mouvement, Paris, Minuit,1983, Avant-propos, chap. I et chap. IV.
  • RANCIERE J., La Fable cinématographique, Paris, Le Seuil, 2001, 245 p.
  • FAHLE O., La visibilité du monde. Deleuze, Merleau-Ponty et le cinéma, dans A. Beaulieu (éd.), Gilles Deleuze. Héritage philosophique, Paris, P.U.F., 2005, p. 123-143.
  • BERGSON H., Matière et mémoire, Paris, P.U.F., 1939, désormais in Id., Œuvres, op. cit., chap. I.


Filmographie indicative :