17200048 - Philosophie ancienne, médiévale et renaissante

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 24
Volume horaire CM 24

Responsables

Contenu

Master 1 Philosophie - Semestre 1 - Année universitaire 2018-2019
Cours commun Master 1 Philosophie et Master 1 Histoire de la philosophie

Enseignant : G. GUYOMARC'H

Thème du cours : Corps, âme et intellect selon Aristote

Présentation du cours :
Parce que, sur la question du corps et de l’esprit, la position d’Aristote déjoue les pièges tant du dualisme que du réductionnisme, elle a suscité l’intérêt des spécialistes contemporains, au-delà du seul champ des antiquisants. Mais ce cours voudrait aussi montrer qu’au « Mind-Body Problem », la philosophie aristotélicienne ajoute et articule un « Mind-Soul Problem », suggérant qu’une faculté de notre âme serait sans rapport direct au corps. À la lumière des recherches les plus récentes, à la fois en philosophie de l'esprit et chez les spécialistes d'Aristote, on se propose ainsi de dégager les spécificités et les difficultés de la position aristotélicienne, telle qu'elle se déploie dans son Traité de l'âme.

Bibliographie

À lire impérativement avant la rentrée :

  • Aristote, De l’âme, traductions J. Tricot (Paris, Vrin, 1934) ou R. Bodéüs (Paris, GF Flammarion, 1993). 

    Les étudiants qui ne sont familiers ni du grec ni du corpus aristotélicien ont tout intérêt à lire, dans l'ordre, d'abord la traduction Tricot, puis celle de R. Bodéüs.

Pour se  familiariser avec ces problèmes, en français :

  • K. Corcilius, « De l’âme », dans E. Berti et M. Crubellier (éds.), Lire Aristote, Paris, PUF, 2016, p. 101-112.
  • M. Frede « La théorie aristotélicienne de l’intellect agent » dans G. Romeyer Dherbey et C. Viano (dir.), Corps et âme, sur le De anima d'Aristote, Paris, Vrin, 1996, p. 377-390.

Pour une introduction générale à Aristote : 

  • M. Crubellier, P. Pellegrin, Aristote, le philosophe et les savoirs, Paris, Seuil, 2002.
  • P.-M. Morel, Aristote. Une philosophie de l'activité, Paris, GF, 2003.

En anglais : 

  • V. Caston, “Aristotle’s psychology”, dans M.L. Gill et P. Pellegrin (éds.), A companion to ancient philosophy, Oxford, Wiley-Blackwell, 2009, p. 316-346.
  • M. Burnyeat, “Is an Aristotelian philosophy of mind still credible? (A draft)”, dans M.C. Nussbaum et A. Oksenberg Rorty (éds.), Essays on Aristotle’s De anima, Oxford, Clarendon Press, 1995, p.15-26.

Une bibliographie complète sera distribuée à la rentrée.